Posted by & filed under blog.

Pour développer Zone-project nous utilisons des méthodes agiles! Dans le cadre de mon stage dans l’équipe je suis régulièrement en contact avec les utilisateurs qui me permettent d’orienter mes développements. Je vais vvous présenter dans ce billet comment se déroulent ces discutions.

Organisation des discussions

Objectifs

Le but de ces séances est double. D’une part, récupérer des informations précises sur des éléments précis du fonctionnement de la veille des utilisateurs nous permettant ainsi de déterminer les axes futurs de développement. D’autre part, valider les développements réalisés, s’assurer qu’ils répondent bien aux demandes et besoins des utilisateurs.

Déroulement des séances

La séance démarre par la présentation de nos travaux. L’utilisateur peut ainsi voir ce qui a été réalisé, le manipuler et nous donner ses premières impressions.

Nous laissons l’utilisateur naviguer de lui même sur la plateforme Reador, le laissant totalement libre et ne répondant pas à ses questions. Le but ici est de voir comment se débrouille un utilisateur qui n’a jamais vu l’interface. Comment va t’il réagir face aux différents actions possibles, comment comprend-t’il les champs et les images etc. Cette étape importante permet vraiment la validation du développement et des interfaces, et nous permet de passer à une autre phase de développement.

Une fois la phase de découverte de l’interface réalisée, nous pouvons passer du temps sur chaque aspect de l’interface et s’assurer qu’elle réponde très précisément aux demandes de l’utilisateur. Chaque détail de l’interface est revu avec l’utilisateur et celui-ci peut ainsi nous donner son avis sur chacun de ces petits détails, qu’il n’a pas forcément vu lors de son test. La mise en page est aussi abordée, tout comme les fonctionnalités que l’utilisateur juge intéressantes ou inutiles.

Le salon Futur-en-Seine

futur-en-seine

L’équipe de Zone-Project s’est rendu au salon Futur-en-Seine sur Paris. Nous avons pu y rencontrer d’autres veilleurs, venant d’horizons et corps de métier différents (chercheurs, professeurs, journalistes etc.).

Nous y avons présenté la plateforme Reador.net pendant 4 jours. Nous avons pu récupérer d’autres remarques tout comme nous avons pu confirmer nos axes de développement. Cette expérience nous a enrichi et nous a vraiment mit en contact avec un public différent de celui que nous rencontrions habituellement.

Les résultats de ces discussions

Nous avons réalisé 4 réunions avec des utilisateurs en plus du salon Futur-en-Seine.

Les 2 premières réunions nous ont permis de cerner le domaine de la veille, ses contraintes et ses besoins. Nous avons notamment vu que le filtrage des résultats était très peu présent, peu importe les outils utilisés, et que bien souvent, le veilleur doit faire cela lui même et perd alors énormément de temps.

La 3ème réunion nous a servi de premier test. Nous avons montré les interfaces développés à partir des réunions précédentes. Trop petites et pas assez explicites, les utilisateurs se sont très vite perdus dans l’interface, ne sachant pas quoi faire à quel moment. Nous avons pu récupérer beaucoup d’informations sur les défauts de nos interfaces mais aussi sur les atouts de celles-ci. Nous avons dés lors décidé de changer complètement les interfaces, de passer à des champs beaucoup plus larges, permettant de mieux saisir les informations. Prendre plus de place mais bien mieux l’agencer pour une meilleure compréhension.

La 4ème réunion avec les utilisateurs a été la confirmation de nos choix précédents. Les utilisateurs ont tout de suite adhéré à l’interface, l’ont apprécié et s’y sont retrouvés. Leurs interactions étaient beaucoup plus fluides qu’avant et ils arrivaient à faire ce qu’ils souhaitaient de manière très précise.

Nous avons ainsi validé ces interfaces et elles seront les interfaces définitives de la plateforme Reador.